• Votre généraliste vous parle et vous conseille
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre e-lettre d'information

Des informations sur la santé, les maladies et leur prévention, validées par des médecins généralistes

Ce site, réalisé par des médecins de famille, donne une information sérieuse et validée, indépendante de tout intérêt commercial, à toutes les personnes qui souhaitent mieux comprendre leur santé ou celle de leur entourage.

Placez le site mongeneraliste dans vos favoris : ses informations sur les maladies, ses dossiers et ses conseils pour veiller à sa santé seront ainsi disponibles facilement en cas de besoin !

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
et rejoignez-nous sur facebook !

Fumer peu: pas une bonne piste

Une à dix cigarettes par jour nuisent à la santé.

Tabac actuLa consommation de tabac est associée à de multiples problèmes de santé. On pense principalement à l’augmentation du risque pour de nombreux cancers et pour les maladies cardiovasculaires. Mais les influences négatives sont prouvées également pour de nombreuses autres maladies.

Certains fumeurs pensent qu’une diminution de leur consommation peut les mettre à l’abri de ces ennuis. Ils se trompent malheureusement.

Une étude récente le rappelle: la consommation de tabac, même en cas de faible consommation, accroît le risque de mortalité précoce et la survenue de maladies.
Au cours de cette étude menée aux Etats-Unis, plus de 290.000 personnes (retraitées, avec un âge moyen de ± 70 ans) ont été suivies pendant 7 ans en moyenne. Les participants fumant régulièrement, depuis le début de leur consommation, 1 à 10 cigarettes par jour avaient une mortalité multipliée par 2 en comparaison des non fumeurs. Les décès par cancer du poumon étaient multipliés par 12 et ceux par problèmes respiratoires (pneumonie, BPCO, grippe) par 6.

Tabac: des années de vie perdues

En Belgique, une étude de l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP), dont les résultats ont été publiés en 2017, montre qu’à l’âge de 15 ans, l’espérance de vie d’un fumeur quotidien raccourcit de près de neuf ans pour les hommes et de presque six ans pour les femmes.

Cette étude se base sur des données collectées auprès de 30.000 personnes (fumeurs et non-fumeurs) lors des Enquêtes nationales de Santé réalisées en 1997, 2001 et 2004.
Si les hommes et femmes non-fumeurs gagnent quelques années d’espérance de vie par rapport aux fumeurs quotidiens, ils gagnent surtout des années de vie en bonne santé.
Car le tabagisme entraîne aussi la détérioration de l’état de santé général. Le tabagisme augmente le risque de développer certaines maladies (souvent chroniques) et de souffrir d’incapacités. Ces incapacités mesurées au cours de l’étude sont des problèmes de santé qui altèrent la mobilité et la capacité à réaliser certaines activités de la vie quotidienne. Par exemple, entrer dans son lit, en sortir, s’assoir sur une chaise, se relever, s’habiller, se déshabiller, se laver les mains et le visage, se nourrir, aller aux toilettes,…

L’espérance de vie en bonne santé, c’est à dire sans incapacités, des hommes non-fumeurs est en moyenne 8,5 ans plus longue que celles des fumeurs quotidiens.  Chez les femmes non-fumeuses, l’espérance de vie en bonne santé augmente en moyenne de 4,3 ans.

Cette étude permet donc de tirer une leçon essentielle : s’abstenir de fumer permet clairement d’allonger l’espérance de vie. Et les années ainsi gagnées sont majoritairement des années de vie passées en bonne santé.

Comment expliquer les écarts d’espérance de vie entre fumeurs quotidiens et non-fumeurs ?
L’espérance de vie plus longue des non-fumeurs/fumeuses s’explique principalement par la mortalité plus faible liée aux cancers du poumon, du larynx et de la trachée, aux maladies respiratoires chroniques, et aux maladies cardiaques.
Au niveau des incapacités, l’espérance de vie plus longue des hommes non-fumeurs résulte du plus faible taux de maladies du système musculo-squelettique (arthrose, douleurs lombaires, ostéoporose, etc.). Chez les femmes, elle s’explique plutôt par la diminution du risque de maladies respiratoires (bronchite, asthme, etc.).

afficheTABACSSMG copie 2Arrêter de fumer

Vous pouvez lire sur ce site notre article "Tabac: préparez l'arrêt". 

De nombreux fumeurs arrêtent sans aide. 
Vous avez déjà essayé mais vous avez rechuté? Ne vous découragez pas: les rechutes sont normales et très fréquentes. 
Plusieurs essais sont souvent nécessaires pour se libérer de l’habitude de fumer. Vous pouvez tirer des expériences de chacune de vos tentatives.

Avec de l’aide, vous augmentez vos chances de réussite.
Vous pouvez consulter votre médecin de famille et/ou à un tabacologue.
Une aide peut aussi être fournie par Tabacstop (0800 111 00).

Le site du FARES propose un répertoire des consultations spécialisées en tabacologie et de multiples informations et conseils. 

Photos © gamjai - Fotolia.com & © Richard Villalon - Fotolia.com

Mis en ligne le 08/01/2018

Références
- Effets nocifs du tabac. Rev Prescrire. 2017; 37 (410): 935-936.
- Impact du tabagisme sur l’espérance de vie : l’Institut scientifique de Santé publique calcule le nombre d’années envolées en fumée – en bonne et en mauvaise santé. ISP. 

actualite header

Grippe saisonnière 2018-2019

Grippe saisonnière 2018-2019

Le vaccin est-il différent de celui de la saison passée?

Rentrée scolaire: quelle alimentation pour les enfants?

Rentrée scolaire: quelle alimentation pour les enfants?

Le début du mois de septembre sonne inéluctablement l'heure de la rentrée scolaire. 

  • Grippe saisonnière 2018-2019

    Grippe saisonnière 2018-2019

  • Le petit déjeuner : un repas important?

    Le petit déjeuner : un repas important?

  • Rentrée scolaire: quelle alimentation pour les enfants?

    Rentrée scolaire: quelle alimentation pour les enfants?

Nos derniers articles

Nos dossiers