• La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner

Amygdales

"Ouvrez la bouche, tirez la langue, dites ââââ..."

Combien de fois avez-vous entendu cette phrase prononcée par un médecin ?

Mais ce dont vous vous souvenez peut-être mieux, c’est le désagrément occasionné par la pression que cette maudite languette de bois inflige à votre langue. Et qui provoque parfois un réflexe de vomissement bien peu agréable.

Que veut donc voir le médecin à l’aide de cette manœuvre ?

Votre cavité buccale et votre pharynx bien sûr. Le pharynx (du grec "farunx" : gosier ou gorge) est en fait une sorte d’entonnoir, situé au carrefour des voies aériennes et digestives. On le divise d’ailleurs en trois parties: le rhinopharynx qui communique avec les fosses nasales, l’oropharynx qui est situé entre les deux amygdales et se retrouve derrière la cavité buccale, et l’hypopharynx, la partie la plus inférieure, reliée directement à l’oesophage.

Mais votre médecin voit aussi vos amygdales. Leur nom vient du mot grec, "amugdalê", qui signifie amande, en référence à leur forme. Celles dont on parle le plus souvent sont situées de chaque côté du pharynx. Ce sont les amygdales palatines. Elles forment une protection contre les infections respiratoires puisqu’elles contiennent du tissu lymphoïde qui contribue à la défense immunitaire. Le problème est qu’à force d'être stimulées, elles peuvent s'hypertrophier, s’enflammer et faire plus de mal que de bien. C’est alors que votre médecin propose une amygdalectomie, c’est-à-dire une ablation des amygdales.

Mais puisque la bouche, le nez et l’oesophage communiquent allègrement, comment vos aliments font-ils pour éviter de remonter dans vos narines ? Grâce au voile du palais. Celui-ci constitue la partie postérieure du palais. En avant, le palais est dur, formé de l’os maxillaire sur lequel viennent s’insérer les dents. En arrière par contre, le palais est mou, fait de muscles et de membranes, comme un morceau de tissu qui serait pendu dans la cavité buccale et dirigerait ainsi la nourriture vers le bon conduit. Et pendue verticalement au voile du palais, se retrouvant sur la ligne médiane, il y a la luette, appelée autrefois "uvula palatina", du latin "uva" qui désigne la grappe de raisin.

Ronflement
Savez-vous qu’une partie du voile de palais, la luette y compris, profite du moindre endormissement et du moindre souffle d’air pour se mettre à vibrer... et favoriser ainsi ces merveilleux ronflements qui rythment l’existence des conjoints.

Mise à jour 01/05/2011

Toutes nos définitions :