• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne

Lithiase

Saviez-vous que notre corps peut produire des cailloux ?

Chez l’être humain, ils sont plutôt déclencheurs de cris et de grincements de dents… Car une concrétion pierreuse - on parle plutôt de calcul ou de lithiase (du grec lithos, qui désigne la pierre) - cela peut faire mal, très mal.

Imaginez une lithiase qui se forme au niveau d'un rein. Elle prend comme point de départ une substance chimique contenue dans l'urine : un cristal d'acide urique, ou d’oxalate, ou de cystine, etc.
Comment cela se passe-t-il ?
En présence de circonstances particulières (comme une déshydratation qui entraîne une concentration des urines -elles contiennent alors peu d’eau et beaucoup de substances chimiques), des cristaux se forment, ils durcissent, grossissent progressivement et parfois se calcifient. Au point de former occasionnellement un calcul de plusieurs centimètres de diamètre!

Un jour, ce calcul peut être entraîné par les urines. Et voilà qu'il s'engage dans le tuyau au calibre étroit qu'est l'uretère. L’expression "le sentir passer" est bien adaptée à la douleur violente ressentie dans la région lombaire! La crise est généralement accompagnée de nausées, voire de vomissements. C'est ce qu'on appelle une colique néphrétiquecertains disent qu'ils ont eu "une pierre au rein". 
Pour aider les médecins à poser le diagnostic, le néphrétique devient « frénétique », tant la victime de ce type de colique ne sait tenir en place, à la recherche - mais en vain - d'une position de soulagement !

Heureusement, il existe des solutions! Des médicaments antalgiques (contre la douleur) sont donnés en attendant l'évacuation spontanée du calcul (ce qui est possible s'il est petit). Parfois, en présence d’une lithiase vraiment trop grosse, on recourt à la lithotripsie (broyage du calcul), voire à l'extraction chirurgicale du calcul. Il est possible de faire une lithotripsie - ou lithotritie - sans entrer dans le système urinaire. On utilise alors un appareil, le lithotripteur - ou lithotriteur -, capable d'envoyer des ondes de choc de l'extérieur du corps, jusqu'à la concrétion à casser.

Mise à jour 14/02/2011

Toutes nos définitions :